CONTACT

+33 6 82 55 65 10

+32 485 603 898

booking@piangerelli.com

NEWSLETTER

Pour recevoir régulièrement mon actualité par e-mail,

merci de remplir ce formulaire.

Veuillez corriger.

+ 8 = sixteen

champs requis *

Il y a

SuivantPrécedent
 
 
dp-musique-hiver-14-11-131-1.009

Il y a des nuits qui n’se dorment pas.
Il y a des nuits qui se regardent.
Il y a des nuits plus longent qu’une vie.
Il y a des vies qui ne se voient même pas.
Il y a des nuits, de sordides endroits.
Où l’on y danse, on y danse aux abois.
Comme des loups devenus fous.
En léchant leur proie.
Et moi, et moi…

J’ai rencontré le diable, lui est serré la main
J’ai mangé à sa table, gouté à tous ses vins.
Il a bouffé mes vertus, et m’au dit en riant très fort.
Que les vices m’avaient eu et je pleurais sous un ciel mort.

Il y a des nuits où vibrent les basses.
Il y des nuits qui naissent dans la crasse.
Il y a des nuits où le matin s’oublie.
IL y a des nuits où le jour ne viendra pas.
Il y a des nuits, le son fait sa loi.
Où l’on y danse, on y trouve sa foi.
Dans les bas fonds, les bas fonds urbains.
On est tous des rois !
Et moi, et moi…

J’ai rencontré le diable, lui est serré la main
J’ai mangé à sa table, gouté à tous ses vins.
Il a bouffé mes vertus, et m’au dit en riant très fort.
Que les vices m’avaient eu et je pleurais sous un ciel mort.

Il y a des nuits où la lune murmure.
Des mots si doux que le noir devient pur.
Il y a des nuits qui se moquent de toi.
Il y a des nuits qui ne t’entendent même pas.
Il y a des nuits où tu fais semblant.
D’avoir les étoiles dans ton cœur d’enfant.
Le soleil se lève et toi…
Toi tu l’attends.
Et moi, et moi…

J’ai rencontré le diable, lui est serré la main
J’ai mangé à sa table, gouté à tous ses vins.
Il a bouffé mes vertus, et m’au dit en riant très fort.
Que les vices m’avaient eu et je pleurais sous un ciel mort.